Vous lisez
RODE Videomic Pro VS Videomic Pro+ : Lequel choisir ?

Le Videomic Pro de Rode est un micro directionnel très répandu dans le monde de la vidéo amatrice sur Internet. Il est simple d’utilisation, relativement performant et se fixe facilement sur la griffe supérieure de n’importe quel DSLR ou autre appareil numérique. Son prix est également accessible (environ 180€ au moment ou je rédige ces lignes). Mais une nouvelle version, nommée Videomic Pro+ a fait son apparition cette année 2017. Comme vous, je me suis demandé ce que cette nouvelle version apportait de plus ? Voici mon comparatif.

Premières impressions

Je possède le Videomic Pro depuis 2013 et suis donc habitué à son design, ses proportions et son poids. A l’ouverture de la version Plus, j’ai été surpris par la différence importante d’encombrement mais peu par la différence de poids. Cette nouvelle version est bien plus grosse que la version de base à laquelle j’étais habitué. Ma première pensée fut donc de me demander si j’allais oui ou non réussir à transporter ce nouveau micro partout avec moi aussi facilement qu’avant. Je peux tout de suite vous donner la réponse (après maintenant quelques semaines d’expérience) : Non, ce n’est pas aussi simple qu’avec la version de base, et c’est normal, il est plus gros. Mais est-ce un réel problème au quotidien ? Pour l’instant je dirais que non.

Quand on regarde la version Plus de plus près on remarque tout de suite qu’il possède bien plus de boutons et voyants que la version de base. Ce qui nous fait rapidement comprendre qu’on en aura pour notre billet supplémentaire à l’achat (environ 100€ de plus).

Fonctionnalités

Pour faire simple : la version Plus apporte de réelles évolutions.

Gain audio

  • Les deux micros proposent un boost du gain avec comme valeur : -10 | 0 | +20 dB

Filtre passe-haut

  • Version de base
    Ne propose qu’un filtre de 80Hz
  • Version Plus
    Propose deux choix : 75 ou 150Hz

ON/OFF

  • Version de base
    S’allume et s’éteint via le même bouton que celui qui sert au choix du filtre passe-haut. Il s’agit d’un bouton de type glissière.
  • Version Plus
    Possède un bouton poussoir sur lequel il est nécessaire de rester appuyer quelques petites secondes pour activer ou désactiver le micro.
    Mais la où cette version se démarque grandement, c’est dans sa capacité à s’allumer et à s’éteindre au même rythme que votre boitier !
    Et ça, c’est ultra pratique !

Boost des haute fréquences

  • Version de base
    Ne possède pas de boost des hautes fréquence mais n’en a pas spécialement besoin étant donné sa courbe de réponse (cf.: vidéo)
  • Version Plus
    Possède une option de boost des hautes fréquences

Safety Track (piste de secours)

  • Version de base
    Nop, si vous vous loupé, tant pis pour vous !
  • Version Plus
    Yes ! Et c’est juste génial ! Vous avez ici la possibilité d’enregistrer en simultané deux pistes audio (droite et gauche) dont une à -10dB.
    Ce qui vous permet d’avoir la sécurité d’une bande au gain plus faible au cas ou un imprévu viendrait crier dans votre micro…

Performances

Ce point va être très vite réglé : Les deux micros sont à égalité parfaite selon moi en terme de qualité sonore.

A noter que la version Plus va délivrer un son plus puissant en sortie de micro : +4dB par rapport à la version de base. Ce qui a pour effet de donner l’impression que le bruit est plus important sur celui-ci alors qu’il n’en est rien. A mon sens le rapport signal bruit est suffisamment identique entre les deux pour être négligeable pour l’utilisation grand public qu’on a de ces micros.

La version Plus a son pique d’efficacité vers les 4000Hz la où la version de base a le sien vers 10000Hz. Il y a donc bien une différence de son entre les deux, mais honnêtement ce sera une affaire de goût. Personnellement mon coeur balance toujours entre les deux sons… Tout dépend de la situation, de la voix enregistré, de l’ambiance sonore globale,…

Concernant la directivité de la prise de son, nous sommes sur des micros hypercardioïde, principalement orientés vers l’avant avec une petite bulle de sensibilité vers l’arrière. Encore une fois, les différences entre les deux nécessiteraient des tests très approfondis pour être perçues. Je pense que nous pouvons dire que les deux se valent encore une fois pour une utilisation grand public (sauf si bien évidemment vous êtes ultra regardant sur ce type de détail technique).

Ergonomie

Côté ergonomie, je dois avouer que même si la version Plus ne me pose pas de gros soucis au quotidien, je préfère la compacité de la version de base. Il n’est en effet plus possible de regarder dans le viseur de mon boitier lorsque la version Plus est branché sur la griffe supérieure de celui-ci. En effet, la position de la prise jack 3.5 n’est pas très bien pensée à mon sens.

Cependant le fait que cette version Plus s’allume et s’éteigne en même temps que mon boitier n’est pas du luxe et je suis déjà totalement accro à cette fonctionnalité !

Un autre point qu’il est important de relever est la différence de système d’alimentation entre les deux version. La version de base peut accueillir une pile 9V (rechargeable de préférence) mais celle-ci se positionne dans une trappe peu ergonomique (je dirais même, pas du tout ergonomique) et il n’est pas possible de recharger le micro via une alimentation externe. La version Plus se démarque sur ce point puisqu’elle est alimenté cette fois par une batterie propriétaire Rode (avec une trappe cette fois ergonomique) mais qu’il est possible de remplacer à tout moment par deux pile AA. De plus, la recharge de cette batterie se fait via un port micro-USB. Il est donc possible de recharger le micro sur secteur, via un PC ou encore via un chargeur externe ! Topissime !

Conclusion

En conclusion, je dirais que la version Plus apporte donc de réelles évolutions qu’un amateur avancé saura apprécier mais la version de base n’a pas a rougir en terme d’ergonomie et de performance audio pure. Si vous avez le budget et la place nécessaire dans votre sac photo, alors oui, partez sur la version Plus. Mais si à l’inverse vous débutez et avez un budget réduit, ne vous en faites pas, la version de base saura amplement vous satisfaire 🙂

Soutenez mon travail, achetez votre micro à l’aide des liens ci-dessous :

Acheter le Rode Videomic Pro

Achetez le Rode Videomic Pro Plus

Aspects positifs

Videomic Pro : Compacité, Prix
Videomic Pro Plus : Safety Track, ON/OFF Auto, Système d'alimentation

Aspects négatifs

Videomic Pro : Trappe de batterie
Videomic Pro Plus : Encombrement, position de la prise jack 3.5

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
J'aime
0%
Merci
0%
Pratique
0%
Incomplet
0%
Rien de neuf
0%
A propos de l'auteur
Olivier Schmitt
Photographe professionnel, originaire d'Alsace (France), ancien Directeur Technique sur les films d'animation "Minions", "Moi, Moche et Méchant" et "Le Lorax".
Commentaires
Laisser une réponse

Laisser une réponse