Vous lisez
Dji Mavic Pro – Paramétrer la Nacelle (stabilisateur) pour un rendu Cinématographique

Dans cet article nous allons tenter de définir quels sont les meilleurs paramètres pour la nacelle (aussi appelée stabilisateur ou gimbal 3-axes) du Dji Mavic Pro. Nous allons voir que certains réglages d’origine ont pour effet de rendre la caméra légèrement trop nerveuse pour la réalisation de vidéos de style cinématographique.

Si je vous parle ici uniquement du Mavic Pro sachez qu’un bon nombre des éléments que nous allons développer plus bas sont également applicables à des drones comme le Phantom pour ne cité que lui. Il en est de même pour l’application Dji Go 4 qui illustrera mes propos, l’essentiel les menus et fonctions ont leur équivalent dans les versions précédentes.

Il y a énormément de réglages possibles et c’est une des forces de ce drone, il est possible de l’adapter manuellement à votre style de prise de vue et de pilotage. Ainsi, je tiens également à préciser que les conseils qui suivent ne sont pas une vérité qu’il faut absolument suivre.

Le but de cet article est de vous guider dans le paramétrage de la nacelle et de vous faire part des réglages que j’utilise. Je compte donc sur vous pour y apporter votre touche personnelle.

 Mode Nacelle

 Suivre

Le stabilisateur compense les mouvements du drone pour les rendre plus fluides. De plus, la caméra reste constamment parallèle à l’horizon.

Application : Prise de vue cinématographique

 FPV

Ce mode est complètement différent du précédent puisque le stabilisateur ne compense que très légèrement les mouvements du drone dans le but de suivre ces derniers afin d’offrir une vision fidèle au positionnement réel du drone dans l’espace. Le but étant de donner l’impression d’être assis dans le cockpit du Mavic.

Application : Expérience de vol réaliste

 Recentrage caméra

Il ne s’agit pas d’un réglage mais simplement d’une touche de réinitialisation du stabilisateur si vous remarquez que la caméra n’est plus correctement centrée (peut-être suite à un crash par exemple).

Ajuster le Roulis de la Nacelle

Si’il s’avère que la caméra penche légèrement à droite ou à gauche, utilisez cette fonction pour réajuster le niveau horizontale du stabilisateur. Pour cela il vous faudra positionner le Mavic sur une surface plane et horizontale. Ne faites pas confiance à la table de votre salle à manger mais utilisez plutôt un niveau à bulle.

Auto Calibration de la Nacelle

Vous avez ici la possibilité de calibrer automatiquement le stabilisateur. Pour cela, positionnez le drone sur une surface plane et horizontale. Comme tout à l’heure, utilisez un niveau à bulle pour vous en assurer.

 Réglages Avancés 

Gimbal Pitch EXP

Ce réglage définit la vitesse du mouvement haut/bas de la caméra sur une plage allant de 0 à 100. Ce mouvement très apprécié des vidéastes est réalisé à l’aide de la molette de gauche de la télécommande. La valeur d’origine de 25 est bien trop élevée à mon goût et je vous conseille de réduire ce chiffre afin d’obtenir des mouvement plus doux et cinématographiques.

12 (ou entre 5 et 15)

 Limite du Pitch de la Nacelle

Par défaut, la caméra ne peut pas regarder au-dessus de l’horizon. Une fois activé, ce paramètre autorise un mouvement de la caméra allant jusqu’à 30 degrés de plus vers le haut. Cette possibilité est donc à utiliser selon votre besoin.

Activée : Si vous souhaitez cadrer plus haut que la hauteur de vol ou que l’horizon.
Désactivée : Si vous souhaitez restez « aimanté » sur l’horizon en position caméra haute.

Gimbal Pitch Smoothness

Ce paramètre gère la réactivité du mouvement haut/bas de la nacelle lorsque vous actionnez la molette de gauche de la télécommande. Pour vous imaginer l’effet de ce réglage, imaginez la différence entre essayer de freiner en voiture sur une route goudronnée ou une route verglacée. Dans le premier cas le freinage est rapide et brusque, dans le deuxième cas il est beaucoup plus doux et progressif. Le Gimbal Pitch Smoothness sert à définir ce degré de réactivité.

19

 Suivi Synchronisé du Lacet Nacelle

Afin d’obtenir un mouvement doux lors des rotations et suivis je vous conseille d’activité ce mode. Il permet en effet d’anticiper vos rotations gauche/droite en faisant tourner la caméra dans le sens souhaité légèrement avant que le drone ne commence à entamer son propre mouvement. Vous obtenez ainsi un rendu bien plus agréable à visionner car moins brusque au démarrage.

Activé

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
J'aime
75%
Merci
13%
Pratique
11%
Incomplet
0%
Rien de neuf
2%
A propos de l'auteur
Olivier Schmitt
Photographe professionnel, originaire d'Alsace (France), ancien Directeur Technique sur les films d'animation "Minions", "Moi, Moche et Méchant" et "Le Lorax".
Commentaires
Laisser une réponse

Laisser une réponse