Vous lisez
Comment réussir ses photos de réveillon ? 8 conseils à suivre !

Caractéristiques & Paramètres de test
Objectif

Le plus lumineux possible : Petite valeur F

Mode

Priorité Vitesse

Vitesse

1/60 ou plus

ISO

1600 ou plus

Balance des Blancs

Auto si RAW, Incandescent si JPEG

Type de fichier

Idéalement RAW ou RAW+JPEG

Flash

Sans, sauf si le sujet est en mouvement

Focale (Zoom)

Eviter les zoom importants

La neige n’est peut-être pas présente chez vous en ce jour de la Saint Sylvestre mais je suis persuadé que nous allons tous passer une excellente soirée en famille ou entre amis.

La photographie de soirée est un exercice complexe qui nécessite un minimum de technique afin de ne pas tomber dans la banalité des photos au flash et yeux rouges.

Les conseils qui suivent devraient vous permettre de réaliser de belles photos de votre soirée de réveillon.

1 – Prenez un objectif lumineux

Si vous avez plusieurs objectifs, choisissez le plus lumineux. Plus son ouverture pourra être grande (petit chiffre F), plus nous serons capable de travailler en basse luminosité comme ce soir.

2 – Gardez votre flash au chaud

Nous allons essayer de nous en sortir sans afin de préserver l’ambiance chaleureuse des lumières, bougies et guirlandes.

3 – Passez en RAW + JPEG

Cela va nous permettre d’obtenir deux fichiers pour la même photo. Le premier, en RAW, nous servira plus tard pour optimiser la qualité de nos prises de vue et peut-être en imprimer quelques-unes un jour. Le second, en JPEG, pourra être partagé rapidement et simplement avec toute la famille.

Attention !
Un fichier RAW n’est pas lisible directement sur votre ordinateur, il est nécessaire de le « développer » numériquement à l’aide d’un logiciel comme Lightroom, DxO Pro Optics, Rawtherapee,…

4 – Réglez votre Balance des Blancs sur Auto ou Incandescent

Si comme moi vous décidez de travailler en RAW, vous pouvez laisser votre Balance des Blancs sur Auto (AWB) car celle-ci sera modifiable en post-traitement. Cependant, si vous souhaitez rester en JPEG ou tout simplement tenter d’obtenir directement un résultat satisfaisant, passez en Incandescent (ou éventuellement Fluorescent).

5 – Passez en mode Priorité Vitesse

Le mode Tv ou S (selon la marque de votre boitier) va nous permettre de nous assurer de ne pas avoir de flou de bougé ce soir.

Pour les plus aguerris
Tentez un mode Manuel ou Priorité Ouverture (Av, A) mais attention dans ce dernier cas à toujours vérifier la vitesse proposée par votre boitier : elle ne doit pas descendre sous la barre des 1/60 de seconde.

6 – Réglez votre vitesse sur 1/60

Le 1/60 est notre limite basse à ne pas dépasser. Cette vitesse nous permet de maximiser la quantité de lumière entrant tout en évitant les flous de bougé (mais ne bougez pas trop non plus!). Selon les situations jonglez entre 1/50 et 1/100 si votre sujet est en mouvement.

7 – Réglez vos ISO sur 1600 ou plus

Ces valeurs peuvent paraître élevées et c’est le cas. Selon les performances de votre boitier, vous aurez plus ou moins de bruit. Cependant nous n’avons pas d’autres choix et il nous faudra peut-être même les augmenter encore un peu.

« Comment savoir s’il faut augmenter mes ISO ? »
C’est simple, en mode Priorité Vitesse, si votre boitier fait clignoter la valeur d’ouverture (exemple: F3.5) cela signifie que l’objectif n’ouvre pas suffisamment pour obtenir une exposition satisfaisante. Augmentez alors les ISO jusqu’à ce que la valeur F ne clignote plus. Bien évidemment cela dépendra systématiquement de ce que vous cadrez.

8 – Évitez les zoom trop importants

Si votre objectif n’est pas très lumineux et n’a pas une ouverture dite « fixe », alors privilégiez les plans larges. Votre objectif sera ainsi capable d’ouvrir d’avantage son diaphragme.

Vous êtes prêt(e) !

Ces conseils sont valables pour l’essentiel de vos photos de ce soir. Cependant si votre sujet danse ou est en mouvement important, il est fort probable qu’il apparaisse flou sur vos clichés. Dans ce cas l’utilisation d’un flash (idéalement de type « cobra » orienté à 45° vers le plafond) est nécessaire.

Par ailleurs, si vous souhaitez réaliser des photographies des feux d’artifice, il existe des techniques spécifiques.

N’oubliez pas, le plus important c’est de s’amuser et que tout le monde rentre chez soi ce soir ! Alors choisissez votre Sam, prévoyez de quoi dormir sur place et surtout, surtout, ne prenez pas la route si vous n’êtes pas en état. Merci 🙂

Bon courage !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
J'aime
33%
Merci
33%
Pratique
0%
Incomplet
0%
Rien de neuf
33%
A propos de l'auteur
Olivier Schmitt
Photographe professionnel, originaire d'Alsace (France), ancien Directeur Technique sur les films d'animation "Minions", "Moi, Moche et Méchant" et "Le Lorax".
Commentaires
Laisser une réponse

Laisser une réponse