Vous lisez
Sony a7R II – Esthétique & Prise en main

Vous vous en douté, je n’ai pas acheté ce boitier sans l’avoir vu ni testé en amont. Je n’ai donc pas eu de grandes surprises à l’ouverture de la boite même si je reste étonné de la sensation de robustesse et de fiabilité que procure le boitier. Bien évidemment il est délicat de comparer ce point avec un appareil reflex qui est par nature plus imposant et qui procure donc un ressenti de solidité à toutes épreuves.

Un des rares éléments qui me perturbe est l’écran inclinable et son système de bascule qui me donne l’impression qu’il pourrait se casser/tordre par erreur très rapidement (mais soyons honnête, le mécanisme est de bonne facture et n’est ni trop souple ni trop dur). Cependant j’ai toujours regretté de ne pas avoir d’écran inclinable sur mon 5D, je suis donc ravi que Sony me le propose et m’en suis déjà beaucoup servi.

Globalement la prise en main est très bonne et meilleure que ce que j’avais pu imaginer quand on me parlait des hybrides il y a encore quelques mois. Cependant, l’accès aux molettes de réglages et à certains boutons, est bien peu pratique en situation réelle.

En effet, la molette de devant ne tombe pas du tout sous mon index (ai-je une main trop grande ? Je ne pense pas) et il me faut « forcer vers le bas » pour l’atteindre, ce qui est désagréable. La molette arrière est quand à elle légèrement trop en retrait à mon goût. Il faut jouer du bout du pouce pour la faire tourner avec précision. C’est effectivement le jour et la nuit quand on a l’habitude comme moi des gros reflex de chez Canon dotés d’une grande molette arrière. Pour finir, les boutons C1 et C2 sont totalement mal placés selon moi, sauf s’il est prévu de les manipuler avec le pouce (chose un peu étrange et déstabilisante pour moi). Vous remarquerez de vous-même dans la vidéo ci-dessous, qu’il me faut tordre mes doigts dans une posture peu confortable pour atteindre ces deux boutons. Pour le reste, rien à redire, certain boutons sont petits mais il ne faut pas oublier que nous sommes sur de l’hybride et donc un boitier amaigri.

Un autre élément me tracasse. Je ne comprends pas pourquoi Sony n’a pas doté sa trappe du compartiment batterie d’un petit ressort permettant un verrouillage « automatique » lors de la fermeture de celle-ci. Ce n’est peut-être qu’un détail pour certains d’entre vous, mais personnellement je trouve cela peu pratique à l’utilisation. De plus, aucun ergot empêche une mauvaise insertion de la batterie et il m’est donc déjà arrivé plusieurs fois de m’y prendre à deux fois.

 

Aspects positifs

- Ressenti de fiabilité et de solidité
- Boitier ni trop lourd ni trop léger
- Bonne prise en main
- Ecran inclinable
- Ecran de visée de très bonne qualité
- Finitions à la hauteur pour le prix

Aspects négatifs

- Prise en main encore un peu déstabilisante
- Accès à certaines touches peu ergonomique
- Menu complexe et mal organisé
- Une seule carte mémoire
- Trappe à batterie qui ne se verrouille pas toute seule

Mon évaluation
Votre évaluation
Rate Here
Prise en main
Ergonomie
Solidité
Finition
Qualité ressentie
Professionnalisme
Praticité
Pour résumer

La qualité est au rendez-vous, un professionnel ne se sentira pas ridicule avec ce boitier entre les mains. Cependant, quelques problèmes d'ergonomie persistes à mon goût.

Mon évaluation
Votre évaluation
2 ratings
Vos avez noté cela
Qu'avez-vous pensé de cet article ?
J'aime
0%
Merci
100%
Pratique
0%
Incomplet
0%
Rien de neuf
0%
A propos de l'auteur
Olivier Schmitt
Photographe professionnel, originaire d'Alsace (France), ancien Directeur Technique sur les films d'animation "Minions", "Moi, Moche et Méchant" et "Le Lorax".
Commentaires
Laisser une réponse

Laisser une réponse

Prise en main
Ergonomie
Solidité
Finition
Qualité ressentie
Professionnalisme
Praticité