Vous lisez
Tuto photo : Réaliser une photo HDR

olivier-schmitt-photo-hdr-technique

 

 

1. Définition et origine

« L’Imagerie à Grande Gamme Dynamique (ou imagerie large-gamme) (high dynamic range imaging ou HDRI) regroupe un ensemble de techniques numériques permettant d’obtenir une grande plage dynamique dans une image. Son intérêt est de pouvoir représenter ou de mémoriser de nombreux niveaux d’intensité lumineuse dans une image. Cette technique s’effectue en permettant d’attribuer plus de valeurs à un même pixel.’« Wikipedia

Inventée en 1850 par Gustave Le Gray dans le but de concevoir une image composée avec plusieurs valeurs d’expositions différentes. Cette technique lui permit de contourner les limites des pellicules de l’époque pour réaliser une photographie de paysage marin avec à la fois la mer et le ciel.

2. Principe et technique

Le principe est exactement le même aujourd’hui en photo numérique, seul le support change: pellicule VS fichier informatique.

Ainsi une prise de vue HDR se caractérise généralement par 3 prises de vues chaque à une exposition différente afin de mettre en avant d’autres éléments de la composition.

  1. Une photo à exposition dite « moyenne« 
  2. Une photo à exposition dite « sous-exposée » (plus sombre)
  3. Une photo à exposition dite « surexposée » (plus claire)

D’un point de vue technique, on ne touche qu’au temps d’exposition. Les valeurs d’ouverture et d’ISO restants fixes pour chaque cliché. Ceci étant très important pour ne pas avoir de différences de profondeur de champs ou de grain dans son image finale. Cependant si l’on travaille en hyperfocale et que l’on est capable de rendre imperceptible ces nuances, il reste possible de jouer avec tous les paramètres de son boîtier (ce que je ne conseil pas forcement lorsque l’on débute).

L’idéal étant dans un premier temps de laisser son appareil faire le travail tout seul en paramétrant ce que l’on appelle un Bracketing, technique consistant à réaliser rapidement plusieurs prises de vue d’une même scène, en faisant varier un ou plusieurs paramètres de prise de vue. Dans notre cas, le temps d’exposition.

3. Exemple

 

technique-hdr-exemple-photo-exposition-moyenne

Exposition moyenne
Sur cet exemple, mon exposition moyenne est assez sombre afin de récupérer quelques détails dans les nuages. Mais le but premier est d’avoir des informations un peu partout comme si nous ne prenions qu’une seule photo.

technique-hdr-exemple-photo-sous-exposee

Sous-exposition
Cette photo nous donne toutes les infos du ciel et plus particulièrement autour du soleil.

technique-hdr-exemple-photo-sur-expose

Surexposition
La surexpo correspond à l’exposition pour le premier plan souvent dans l’ombre comme ici. Beaucoup de détails deviennent ainsi visibles.

Composition finaleHDR-composition-des-3-images

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
J'aime
0%
Merci
0%
Pratique
0%
Incomplet
0%
Rien de neuf
0%
A propos de l'auteur
Olivier Schmitt
Photographe professionnel, originaire d'Alsace (France), ancien Directeur Technique sur les films d'animation "Minions", "Moi, Moche et Méchant" et "Le Lorax".
Commentaires
Laisser une réponse

Laisser une réponse